classement et millesimes
vins du siècle

VOTRE GIRONDE

boutiques Amour du Vin
Guide des Vins
 

Top des vins de Bordeaux, bien acheter au meilleur prix

Edition du 31/05/2007
Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 CHATEAU BRANE CANTENAC

Terroir

Château BRANE-CANTENAC

Le Château Brane-Cantenac, Second Cru Classé de Margaux en 1855, est l’un des plus célèbres crus du bordelais. Avec ses 90 hectares, il s’impose depuis le XVIIIe siècle et, grâce, à son terroir exceptionnel et à la vision des hommes qui se sont succédés à sa tête, est devenu une référence.


Propriété de la famille Lurton depuis 1925, Brane-Cantenac est devenu celle d’Henri Lurton, lorsqu’il a pris la succession de son père, Lucien Lurton, en 1992. “Lors de mes études, précise Henri Lurton, j’avais compris, en étudiant le sol, qu’une seule parcelle, pouvait être formée de micro-terroirs. Ici, j’ai vérifié que le terroir est le fruit d’une longue expérimentation, d’une observation continuelle et toujours perfectible. Nous avons accueilli un jeune ingénieur agronome qui réalise une étude approfondie sur dix parcelles de Cabernet-Sauvignon situées sur l’ensemble des terroirs de la propriété. De nombreuses mesures d’observation et d’analyses (potentiel hydrique, surface foliaires, croissance des rameaux, étude pédologique, analyses pétiolaires, suivi de maturité...) nous ont permis de mieux comprendre les mécanismes qui lient le terroir et la qualité des raisins produits. Ces conclusions nous permirent d’adapter de manière plus précise encore, la sélection parcellaire, et les dates de récoltes. Avec le millésime 2006, il nous a été donné encore une fois l’occasion de vérifier que la vigne, plantée sur des terroirs d’exception, possède toutes les ressources lui permettant de mûrir ses raisins, et de produire de grands vins. Le plateau de Brane, devant le château, est un terroir d’excellence avec des graves de surface qui assurent un bon drainage et des graves profondes argileuses permettant une rétention d’eau modérée afin d’éviter un stress hydrique. Nos vignes sont plantées sur la plus belle croupe de l’appellation, sur des zones différentes et complémentaires, ce terroir est notre plus grande richesse, et notre priorité a toujours été de le privilégier au maximum, nous n’avons jamais hésité à investir au niveau de la vigne pour obtenir une qualité optimale de vendanges. Cela ne nous a pas non plus empêché de refaire notre chai et d’avoir des installations techniques modernes tout à fait innovantes, nous voulons être “au top” à tous les niveaux, c’est la seule condition pour obtenir la perfection dans nos vins, ou de s’en rapprocher. Je continue à être très sélectif dans l’assemblage, ne permettant qu’à un tiers des raisins de contribuer à l’assemblage final du grand vin et à un autre tiers de rentrer dans notre second vin, Baron de Brane.” Château Brane-Cantenac 2005 : très belle réussite dans ce millésime de la maturité de belle robe pourpre, volumineux en bouche, notes de cerise, tanins soyeux, beaucoup de longueur en bouche, belle aptitude au vieillissement. 2004 : belle robe intense pourpre, attaque ample avec une trame serrée, arômes de fruits noirs (mûre, cassis) et notes de torréfaction, d’épices. Belle souplesse en milieu de bouche, finale veloutée et fruitée très agréable. 2003 : robe grenat sombre, attaque ronde et charnue, notes de framboise, de poivre, de tabac blond et de fruits noirs, structure très bien équilibrée, avec une finale ample. 2002 : robe pourpre à reflets violacés, très belle intensité aromatique de notes réglissées, épicées et balsamiques. Un vin volumineux en bouche, riche, gras, avec des tanins fondus, d’une belle complexité et beaucoup d’élégance. 2001 : d’un beau rouge profond aux reflets violacés, gras et ample en bouche, il dévoile des arômes d’iris, d’épices, de framboise et de mûre, de tabac blond, la structure tannique est dense mais soyeuse, avec une très longue finale. 2000 : d’un beau grenat aux reflets pourpres, dominé par les arômes puissants de fruits rouges confiturés, de cassis, de mûre, de cuir. Bouche d’une rondeur exceptionnelle due au millésime, structure tannique soyeuse mais puissante. Très grand potentiel. 1999 : robe sombre aux nuances pourpres, vin d’une grande complexité aromatique, avec des notes fondues de prune, cerise, de torréfaction et de vanille. Structure dense très harmonieuse, joli fruité et belle persistance en fin de bouche.

   

CHATEAU BRANE CANTENAC


Henri Lurton

33460 Cantenac
Téléphone : 05 57 88 83 33
Télécopie : 05 57 88 72 51


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Château LESTRILLE-CAPMARTIN

Vignoble de 40 ha. Beau Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2004 (60% Merlot et 40% Ca bernet-Sauvignon), très bien élevé en barriques, encore fermé, de jolie robe grenat intense, avec ce bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, riche et souple, qu’il faut laisser se fondre. Le 2003 est très parfumé (humus, griotte mûre), aux tanins denses et savoureux, alliant souplesse et charpente, d’excellente garde. Le 2002 est corsé, au nez riche et subtil dominé par les petits fruits rouges mûrs, tout en harmonie, un vin aux tanins fermes et savoureux, de bouche charnue, très abordable. Joli Bordeaux Clairet 2005, pur Merlot, de belle teinte, fruité au nez comme en bouche.

Jean-Louis Roumage

33750 Saint-Germain-du-Puch
Téléphone :05 57 24 51 02
Télécopie :05 57 24 04 58
Email : jlroumage@lestrille.com
 

Château BLANCHET

Un très charmeur Entre-Deux-Mers Château l’Ombrière de Blanchet 2004 (50% Sauvignon, 30% Sémillon, 20% Muscadelle), très bien vinifié, subtil et souple, de bouche persistante à la fois nerveux et rond en bouche, un vin ample, franc, vraiment très agréable, à déboucher sur des rougets grillés, par exemple. Le Bordeaux Supérieur 2004 (45% Cabernet-Sauvignon, 35% Merlot et 20% Cabernet franc), élevé 12 mois en fûts de chêne, de très bonne bouche, charnu, aux tanins structurés et bien soyeux, complexe, aux notes de cassis et de sous-bois, un vin équilibré, d’une belle finale, de très bonne évolution.

Yves et Marie-Pierre Broquin

33790 Massugas
Téléphone :05 56 61 40 19 et 06 75 09 63 21
Télécopie :05 56 61 31 40
Email : chateau.blanchet@wanadoo.fr
 

Château LAFLEUR GRANDS-LANDES

Vignoble de 12 ha (7,7 ha en Montagne). Ce Montagne-Saint-Émilion 2004, dense, est complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), aux tanins ronds et fermes, de garde. Le 2003 est parfumé, tout en bouche, de très bonne évolution comme en atteste ce 97 redégusté cette année.

Vignobles Carrère
Lamarche RN 89
33910 Saint-Denis-de-Pile
Téléphone :05 57 24 31 75
Télécopie :05 57 24 30 17
Email : vignobles-carrere@wanadoo.fr
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
CHATEAU BRANE CANTENAC

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Château LESTRILLE-CAPMARTIN
Château BLANCHET
Château LAFLEUR GRANDS-LANDES
CHATEAU CERTAN DE MAY

MEDOC : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr


A LIRE





 

CHATEAU CERTAN DE MAY

Historiquement, le nom du Château est celui d'une grande famille écossaise installée en France depuis le Moyen Âge et à Pomerol dès la fin du XVIe siècle. Selon les archives locales, la propriété fut la première autorisée par le Roi à pratiquer la culture de la vigne à Pomerol. Le domaine fut ensuite morcelé sous la Révolution, puis enfin repris par la famille Barreau-Badar en 1925. Le Château se trouve situé au sud-est du très fameux plateau de Pomerol. Les 5 hectares de vignes très anciennes se trouvent plantées sur un prodigieux terroir, un plateau argilo-silicieux. Aujourd'hui c'est Odette Barreau secondée par son fils Jean-Luc qui poursuit l'exploitation du vignoble.

Jean-Luc Barreau

33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 41 53
Télécopie :05 57 51 88 51
Email : chateaucertandemay@vinsdusiecle.com
Site : chateaucertandemay

A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT MEDOC
MEDOC

Notre passion pour les vins du Médoc est ancienne, fidèle, et nous défendons la typicité. Un vrai Pauillac ne ressemble pas à un Saint-Julien, et il y a, par exemple, plusieurs styles de Margaux, selon des terroirs très spécifiques. Certains vins “confiturés”, sans âme ni vertu, font tort à la grande spécificitémédocaine. Ce qui compte, ce n’est pas le snobisme ni les cuvées “créées” pour avoir une bonne note dans une dégustation, mais les vins typés, à des prix justifiés, du plus grand au plus modeste, et des hommes et des femmes passionnés.
On comprend donc pourquoi l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus du Classement, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées “spéciales” ou “vins de garage”, généralement absents du Classement). Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. En Médoc, les exemples des belles affaires sont heureusement nombreux, dans toute la gamme, de nombreux grands vins méritant largement leur prix. On le voit à Margaux comme en Saint-Estèphe, à Saint-Julien comme en Haut-Médoc.

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LATOUR
MOUTON-ROTHSCHILD
MONTROSE
RAUZAN-SÉGLA
CALON-SÉGUR
GRAND-PUY-LACOSTE
LYNCH-BAGES
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LAFITE
MARGAUX
LÉOVILLE-BARTON
BRANE-CANTENAC
RAUZAN-GASSIES

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BATAILLEY*
BEAU SITE
DESMIRAIL*
HAUT-BATAILLEY
MALESCOT-SAINT-EXUPÉRY
(PICHON-BARON*)
PONTET-CANET*
CLERC-MILON
FONBADET
LA GALIANE*
MARTINENS*
SAINT-PIERRE
(TALBOT)
LA BÉCASSE*
FONTESTEAU*
FOURCAS-HOSTEN*
LA PEYRE*
POUJEAUX
PREUILLAC*
ROQUEGRAVE*
TAFFARD DE BLAIGNAN
BROUSTERAS
CASTÉRA
DOMEYNE*
DUPLESSIS
HAUT-BELLEVUE
HENNEBELLE*
LE MEYNIEU
LESTAGE-DARQUIER*
PONTAC-LYNCH*
SAINT-AHON
(TOUR DE BY)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CROIZET-BAGES*
HAUT-MARBUZET
TOUR DE PEZ
FOURCAS-DUPRÉ
(GLORIA*)
(GRUAUD-LAROSE*)
MAUCAILLOU
SIRAN
SOCIANDO-MALLET
DOYAC
FOURCAS-DUMONT
HANTEILLAN*
LAMARQUE*
MALLERET*
MURET*
PATACHE D'AUX
TOUR-DU-ROC*
BEL-ORME-TRONQUOY-DE-LALANDE*
GRANINS-GRAND-POUJEAUX
PANIGON
POMYS*
AGASSAC
CHALET DE GERMIGNAN
LISTRAN
PEYREDON-LAGRAVETTE
(PEZ)
PLANTIER ROSE*
SIGOGNAC
SOULEY-SAINTE-CROIX

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(BARDIS)
BÉJAC-ROMELYS*
(CAPDET*)
COUDOT*
FERRÉ*
GALAN*
(GRAVES DE LOIRAC*)
(LABADIE*)
LAUGA*
MOINES*
(PETIT BOCQ)
(SÉRILHAN*)
SIORAC*
TOUR DU GOUA*
(TOUR DES TERMES)
(VIEUX GADET*)
LE BEYAN*
(LAULAN-DUCOS)
REVERDI
(SAINT-AUBIN*)
BÉHÈRÉ
(CARCANNIEUX)
(TERREY-GROS-CAILLOUX*)
(ESTEAU*)
LALANDE*
(LAVILLOTTE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOIS DE ROC*
GRAND BRUN*
HAUT-BLAIGNAN*
(HAUT-DURIEZ*)
MICALET*
LE TEMPLE*
TOUR MARCILLANET
LE BOURDIEU*
(GOBINAUD*)
LACOMBE-NOAILLAC*
(LANESSAN*)
LESTAGE*
TOUR CASTILLON
(LA BRANNE)
DAVID*
(GARANCE HAUT-GRENAT)
LARRIVAUX*
(LOIRAC*)
(SEMOLON)
BELLEGRAVE DU POUJEAU*
LA GORRE
MOULIN ROUGE*
(SÉNILHAC*)

MEDOC

Notre passion pour les vins du Médoc est ancienne, fidèle, et nous défendons la typicité. Un vrai Pauillac ne ressemble pas à un Saint-Julien, et il y a, par exemple, plusieurs styles de Margaux, selon des terroirs très spécifiques. Certains vins “confiturés”, sans âme ni vertu, font tort à la grande spécificitémédocaine. Ce qui compte, ce n’est pas le snobisme ni les cuvées “créées” pour avoir une bonne note dans une dégustation, mais les vins typés, à des prix justifiés, du plus grand au plus modeste, et des hommes et des femmes passionnés.
On comprend donc pourquoi l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus du Classement, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées “spéciales” ou “vins de garage”, généralement absents du Classement). Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. En Médoc, les exemples des belles affaires sont heureusement nombreux, dans toute la gamme, de nombreux grands vins méritant largement leur prix. On le voit à Margaux comme en Saint-Estèphe, à Saint-Julien comme en Haut-Médoc.

 ANNONCES

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 24/05/2007
Edition du 17/05/2007
Edition du 10/05/2007
Edition du 03/05/2007
Edition du 26/04/2007
Edition du 19/04/2007
Edition du 12/04/2007
Edition du 05/04/2007
Edition du 29/03/2007
Edition du 22/03/2007
Edition du 15/03/2007
Edition du 08/03/2007
Edition du 01/03/2007
Edition du 22/02/2007
Edition du 15/02/2007
Edition du 08/02/2007
Edition du 01/02/2007
Edition du 25/01/2007
Edition du 18/01/2007
Edition du 11/01/2007
Edition du 04/01/2007
Edition du 28/12/2006
Edition du 21/12/2006
Edition du 14/12/2006
Edition du 07/12/2006
Edition du 30/11/2006
Edition du 23/11/2006
Edition du 16/11/2006
Edition du 09/11/2006
Edition du 02/11/2006
Edition du 26/10/2006
Edition du 19/10/2006
Edition du 12/10/2006
Edition du 05/10/2006

 ANNONCES


Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.