Votre Gironde

Edition du 22/12/2015
 

CHATEAU DE MAUVES

Exemplaire

Château de MAUVES

Le Château de Mauves, c'est avant tout la passion d'un métier, de la culture de la vigne à la vinification, de la vendange à l'œnologie... Le Château de Mauves compte aujourd'hui 28 hectares de vigne dans la prestigieuse appellation des Graves, exploités par Michel et Dominique Bouche, cinquième génération de viticulteurs dans la famille.


Les Graves Cette belle terre de graves façonnée par la mer pendant des millénaires, forme maintenant ce terroir unique. C’est la seule appellation qui porte le nom de son sol : L'exception du terroir des GRAVES se caractérise par une variété du cailloutis comprenant des quartz et quartzites ocres, blancs, rouges et rosés, des jaspes et silex… savant mélange harmonieux et chatoyant. En réfléchissant parfaitement le rayonnement solaire, la grave redistribue progressivement la chaleur sur les grappes de raisins et contribue ainsi à une meilleure maturation. Ce phénomène aide à produire des vins chaleureux et d'une
saveur veloutée très caractéristique des vins De Mauves. Le vignoble Le vignoble est constitué de 58% Cabernet-Sauvignon, 2% Cabernet franc et 40% Merlot pour élaborer le vin Rouge et 100% de Sémillon pour le Blanc Sec. Les 28 hectares, situés sur le plateau de Podensac, sont vendangés mécaniquement pour permettre d’atteindre le potentiel maximum du raisin. Le travail de la vigne “Au Château de Mauves, nous travaillons en culture intégrée”, explique Michel Bouche. “Pour avoir un vin de qualité, il faut avoir des raisins très sains. On intègre donc dans notre programme de protection du vignoble, de la culture bio qui consiste à étudier la vie animale et microbienne de notre sol. Plus le sol est vivant, plus la vigne sera forte pour faire face aux maladies.” Cet apport de matière végétale et animale pour le sol réduit de manière considérable les traitements chimiques utilisés au Château de Mauves, et contribue ainsi à la protection de l’environnement. De surcroît, cela permet le développement d’une vie animale essentielle au cycle de vie de la vigne. Aussi, coccinelles et autres abeilles ont plaisir à aider les viticulteurs du Château de Mauves à entretenir une vigne saine, qui offrira une récolte de qualité. La vinification Très suivie, elle utilise toutes les techniques modernes de la thermorégulation. La stabulation à froid est pratiquée sur le rosé et le blanc, ce qui permet d'élaborer des vins très fruités. Pour le rouge, diverses fermentations plus ou moins longues sont appliquées, en fonction de la qualité de maturation des raisins, pour privilégier le fruité. C'est ce qui caractérise les vins du Château : les parfums, les arômes la suavité. Les Millésimes Chaque année est si différente, qu’aucun millésime n'est identique, et c'est tout l'intérêt de notre métier. “Dominique et moi-même, précise Michel Bouche, sommes toujours à la recherche d'un fruité qui fait la typicité du Château De Mauves.” De Mauves, Rouge 2010 Le Graves rouge 2010 est une vraie réussite, un grand millésime, très aromatique, avec des notes de fruits sur mûris, de pruneau, de moka, d'une très grande richesse et d'un très grand potentiel de vieillissement. Cépages : Merlot 40% - Cabernet-Sauvignon 58% - Cabernet franc 2%. De Mauves, Rouge 2011 Belle robe rouge pourpre avec des reflets grenat. Au nez, ce sont les fruits rouges qui dominent, cassis et mûre. Avec des notes toastées, ce vin est d’un très bon équilibre. Cépages : Merlot 40% - Cabernet Sauvignon 58% - Cabernet Franc 2%. De Mauves, Rouge 2012 Au nez, ce sont des explosions de fruits surmaturés qui révèlent toute leur finesse sur des notes d'épices douces. En bouche, l’attaque est complexe et particulièrement soyeuse. Les tanins sont fondus et harmonieux, on retrouve l'expression des notes de vanille et de cacao. Le cru 2012 dévoile l’expression d’un vin fruité amenant une exceptionnelle longueur. Cépages : Merlot 40% - Cabernet-Sauvignon 58% - Cabernet franc 2%. De Mauves, Blanc 2014 Belle robe aux reflets verts, nez franc, épanoui, fin et puissant, forte dominante aromatique. Attaque fraîche. Équilibré, très complexe, agréable, typé. Cette cuvée offre une expression florale (genêt) et fruitée, banane, fruits de la passion. En bouche, l’attaque légèrement perlée, riche, puis s'affirme onctueuse et vive à la fois. Rosé, Esprit de Mauves Ce vin Rosé développe un bouquet aux notes de framboise, de fraise, de cassis. La vivacité due à la présence du Cabernet Franc persiste en bouche et le Cabernet Sauvignon donne au vin toute sa fraîcheur. Sans acidité, l'équilibre est parfait, il est tendre et vivace à la fois. Cette cuvée offre des parfums intenses, de fraise et de framboise, sans acidité. Ce rosé est élaboré en pressurage direct, puis vinifié à basse température (17°C). Bédat, Rouge 2009 Cuvée boisée du Château de Mauves, le Bédat est savoureux, d'une couleur profonde, riche et subtil à la fois, complet, avec des tanins soyeux, des arômes de sous-bois et de groseille. Il offre une très belle finale en bouche, et une excellente évolution. Cépages : Merlot 80% - Cabernet-Sauvignon 20%.

   

CHATEAU DE MAUVES

Famille Bouche
25, rue François Mauriac
33720 Podensac
Téléphone : 05 56 27 17 05
Télécopie : 05 56 27 24 19
Email : chateaudemauves@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAUTERNES ET LIQUOREUX
e_sauternes.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
YQUEM (Hors Classe)
RABAUD-PROMIS
RAYMOND-LAFON
(GUIRAUD)
LOUPIAC GAUDIET (Loupiac)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FILHOT
CAILLOU
LA TOUR BLANCHE
BASTOR-LAMONTAGNE
HAUT-BERGERON



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Clos JEAN (Loupiac)*
CLOSIOT (B)
DOISY-VEDRINES*
(COUTET (B))
CROS (Loupiac)
(PIADA)
SIGALAS-RABAUD
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ARCHE PUGNEAU
BEL AIR (Sainte-Croix-du-Mont)*
(CLIMENS (B)*)
LAFON
LAMOTHE-DESPUJOLS
VALGUY
(MALLE*)
ROUSSEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LA GARENNE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(ARROUCATS (Sainte-Croix-du-Mont))

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château de COUDOT


Le terroir du Château de Coudot est assis sur les deux types de graves que l’on rencontre sur Cussac Fort-Médoc : des graves du Mindel 1 et des graves du Mindel II. Le Cabernet-Sauvignon (60%) occupe les graves de la terrasse, le Merlot (35%) se plait dans les terres plus légères et le Cabernet franc (5%) trouve son équilibre sur des sols secs et bien drainés. Le vignoble est dans la tradition médocaine : taille à deux astes avec trois bourgeons par aste, épamprages, effeuillages, vendanges en vert si nécessaire…Tous ces travaux sont effectués dans le plus grand respect de la vigne afin d’obtenir des raisins de la meilleure qualité possible. Les vignes sont alimentées exclusivement par des apports de matière organique naturelle déterminés en fonction d’analyses de sols régulières. Que ce soit pour la culture de la vigne ou dans les processus de vinification, le respect de l’environnement est un impératif pour les trois frères Blanchard, Joël, Daniel et Rémy. “Le 2013 a peu de structure, mais n’est pas loin des 2011 et 2012, nous dit-on. Quant au 2014, il a beaucoup de similitude avec les 2009 et 2010, les vins sont colorés, fruités, c’est un très bon millésime. Globalement, nos 2013 et 2014 sont des vins à boire dans les 5 ans.” Voilà un beau Haut-Médoc 2012, qui porte haut son appellation de Cru Artisan, issu de vignes d’une trentaine d’années, élevé 12 mois en barriques, dense et généreux, avec des nuances bien caractéristiques de fruits rouges mûrs, légèrement épicé en bouche, aux tanins souples, vraiment réussi. Le 2011 est charnu, savoureux, un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d’excellente évolution. Remarquable 2010, de belle robe pourpre, un vin riche et généreux, ferme, à dominante de petits fruits noirs et de cannelle, aux tanins structurés, d’une jolie concentration. Beau 2009, avec des tanins puissants mais souples, au nez complexe et subtil, dominé par des nuances de griotte et de poivre, un vin ample et persistant en bouche, très classique du millésime, qui a largement mérité sa médaille d’Or au concours de Lyon 2011.

J. Blanchard
9, impassse de Coudot
33460 Cussac-Fort-Médoc
Téléphone :05 56 58 90 71
Télécopie :05 57 88 50 47
Email : ch.coudot@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaudecoudot.fr

Château BALESTARD la TONNELLE


Au sommet. Depuis plus de 400 ans, Saint-Emilion est le berceau de la famille. Jacques Capdemourlin, son fils Thierry à ses côtés, est passionné et infatigable, portant la bonne parole aux quatre coins du monde. Balestard était le nom d’un chanoine du chapitre de Saint-Emilion. Ce cru est très ancien et le poète François Villon, au XVe siècle vantait déjà les qualités du vin dans un poème figurant d’ailleurs sur son étiquette. Les 10,60 ha (70% Merlot, 25% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon) s’épanouissent sur un plateau rocheux, un terroir jouissant d’un excellent ensoleillement. Belle réussite avec ce Saint-Émilion GCC Château Balestard La Tonnelle 2012, de base tannique ample et très équilibrée, dense, de robe soutenue, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la prune et le fumé. Le 2011 est un vin dense, complet, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, très structuré, avec des tanins riches. Le 2010, d’une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d’épices et de vanille, est un vin ample, d’un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de souplesse, très réussi. Le 2009 est très parfumé, bien typé, mêlant couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d’humus, dense en bouche, bien charpenté, de garde, naturellement. Provenant d’un domaine de 14 ha de vignes, le Saint-Émilion GCC Cap de Mourlin 2012, corsé, savoureux, aux tanins souples, au nez complexe dominé par la cerise et l’humus, associant rondeur et charpente, est vraiment réussi. Excellent 2011, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance, avec ces notes amples de prune et de fumé. Le 2010, de bouche parfumée, est riche et fondu, avec ces connotations où se mêlent l'humus et la fraise des bois, charnu comme il se doit. Le Saint-Émilion GCC Petit Faurie de Soutard 2012, issu de 8 ha de vignes, réunit puissance et distinction, un vin gras, corsé, intense au nez comme au palais avec de petites nuances de cerise noire et de truffe. Tout en bouche, le 2011 commence à s’ouvrir, un joli vin de robe soutenue et brillante, riche, d'une belle ampleur d'arômes (cassis, épices…). Excellent 2010, savoureux, au nez d'épices et de sous-bois, qui exhale des notes sauvages et persistantes, aux tanins équilibrés qui commencent à se fondre, un vin coloré, dense et ample, de charpente élégante. Goûtez le Montagne Saint Emilion Château Roudier 2012, de bouche riche et fondue à la fois, avec des notes de prune et de musc.

Jacques et Thierry Capdemourlin

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 62 06
Télécopie :05 57 74 59 34
Email : info@vignoblescapdemourlin.com
Site personnel : www.vignoblescapdemourlin.com

Château PONT Les MOINES


Au sommet. Le Château Pont les Moines, propriété familiale depuis 4 générations, est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Encépagement classique de la région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon). La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves de 14 mois. “En 2014, malgré un été absent, nous dit Eric Barrat, nous avons eu une belle arrière saison qui a permis de faire mûrir le raisin, pour nous donner un joli millésime 2014 sur le fruit, avec une belle matière.” On peut aisément patienter avec ce superbe Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2009, mêlant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins savoureux, aux connotations de cassis et d’humus, gras, bien corsé. Très joli Bordeaux blanc Sauvignon, très séduisant, aux notes de fruits secs et de petites fleurs, avec des nuances de pêche fraîche en bouche, un vin savoureux et charmeur, à ouvrir sur une sole. Même propriétaire que le Château Bran de Compostelle.

Rric Barrat - Vignobles Gagné et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Télécopie :05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaupontlesmoines

SCEA CHATEAU DAVID


Cette propriété familiale est dirigée par Sabine Coutreau, héritière du savoir et de la patience de cinq générations de viticulteurs. Grâces à des efforts constants et soutenus vers la qualité, le Château David fut classé « Cru Bourgeois » en 1985. Depuis 1996, l’exploitation s’est agrandie, un nouveau chai de vinification a été construit et les bâtiments les plus anciens ont été entièrement rénovés. Cela fait longtemps que j’apprécie les vins de ce domaine, et cela se confirme avec ce Médoc 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse, un vin étoffé, charnu en bouche, avec des nuances de fruits cuits à noyau et de cannelle, ample et franc, typé et de couleur profonde. Joli 2011, de robe sombre, c’est un vin aux tanins veloutés, de bouche dense, au bouquet complexe. Beau 2010, de belle robe pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi riches, dominé par le cassis et la framboise, bien charnu comme il le faut. Le 2009, de couleur pourpre intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, allie concentration aromatique et souplesse, et poursuit son évolution. Excellent 2008, aux tanins très élégants mais bien fermes également, bien marqué par son terroir, gras et persistant, intense en arômes comme en structure, avec ces nuances de cassis, de sous-bois et de réglisse, un vin de charpente souple et très structurée, de très bonne garde.

Thierry Kerdreux
40, Grande Rue
33590 Vensac
Téléphone :05 56 09 44 62
Télécopie :05 56 09 59 09
Email : chateaudavid@vinsdusiecle.com
Site : chateaudavid


> Nos dégustations de la semaine

Château HAUT FERRAND


Il y a 80 ans, Fernand Gasparoux, corrézien de souche et alors négociant en vins à Libourne, fit l’acquisition d’une propriété viticole de 4 hectares dans une petite appellation d’origine contrôlée, Pomerol, qui ne possédait pas encore sa notoriété actuelle. Son nom, Château Ferrand, provient de la présence abondante de crasse de fer dans son sous-sol.
Le Château Haut Ferrand représente un peu moins de 25% de la production annuelle. Il provient de diverses parcelles de la propriété situées sur le plateau de Pomerol, près de l’église, qui bénéficient d’un sol graveleux et argileux. D’une surface totale de plus de 4 ha, on y retrouve un encépagement de 80% de Merlot pour 20% de Cabernet franc. La prépondérance du Merlot dans le château Haut Ferrand lui donne le moelleux et la rondeur lié à ce cépage. Son bouquet aux arômes de fruits mûrs ou confiturés et de venaison lui confère l’élégance et l’harmonie propres aux grands Pomerols.
“2013 est un millésime un peu décrié, mais chez nous, sur le plateau de Pomerol, il y a de très jolis vins, on se réfère trop souvent aux vins du Médoc et c’est dommage, nous explique Henry Gasparoux. Nous avons fait de petits rendements, apporté beaucoup de soins à la vigne.
Les 2013 sont fruités, d’un rouge un peu plus clair, ce seront des vins à déguster plus rapidement, il en faut, ils sont sur le fruit, le Merlot s’exprime bien et confère au vins des notes de fruits rouges. Ce sont des vins charmeurs, très agréables, je suis fier de mon 2013. Il faut venir goûter dans les propriétés car on a de bonnes surprises. 2014 est un millésime récolté sous un chaud soleil, les raisins étaient à belle maturité, ce qui donne de jolis arômes, une belle matière élégante, une structure charnue, un beau potentiel de garde. Un vin à l’élevage qui promet d’être parmi les grands millésimes du Château Ferrand.”
Ce Pomerol 2013, très réussi, tout en couleur et en matière, avec ces notes persistantes de griotte et de fumé, aux tanins riches, d’un beau rubis foncé, est un vin dense et épicé en bouche.  Remarquable 2012, de bouche parfumée, riche et fondue à la fois, où se mêlent la framboise et l’humus, aux tanins soyeux, un vin ample, typé, charpenté comme il se doit, qui poursuit son évolution. Le 2011, tout en nuances aromatiques, où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, est très bien élevé, dense, emplit bien la bouche. Très beau 2010, particulièrement savoureux, coloré et puissant, aux saveurs fruitées, avec ce nez caractéristique d’épices et de sous-bois, exhalant des notes persistantes, aux tanins présents, de garde. Beau 2009, aux connotations caractéristiques de fruits frais, de cannelle et d’humus, ample, un vin corsé, ferme et persistant en bouche, de très bonne évolution. Le 2008, de belle couleur, est charpenté, avec une dominante de fruits rouges et une pointe de fumé. Le 2007 très typé, charnu, est tout en bouche, aux tanins équilibrés, élégant. Le 2006 est très réussi, avec des arômes puissants et persistants de griotte et de framboise macérées, un vin ample, complexe, étoffé, qui poursuit son évolution. Le 2005, de bouche pleine et riche, aux nuances délicates de fruits des bois et de fumé, typé, est un beau vin qui convient particulièrement aux plats épicés. Le 2004 est un vin où la finesse prédomine, avec des notes très caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits, aux tanins amples, et se goûte toujours très bien en ce moment. Beau 2001, au nez intense (truffe, cuir, humus), avec ses notes fumées et réglissées, des tanins suaves, d'une finale savoureuse, et le 2000, harmonieux, aux senteurs intenses de groseille et d’épices, avec de l’étoffe et de l’élégance.
Leur Pomerol Château Ferrand 2013 (12 ha, 60% Merlot et 40% Cabernet franc), représente 75% de la production annuelle totale. Il est élaboré à partir de vignes situées sur les pentes sud du plateau de Pomerol où le sol est plutôt sablonneux. La proportion importante de Cabernet franc confère au Château Ferrand un bouquet floral et fruité. Le vin est de belle intensité, aux arômes de cerise surmûrie et d’épices, d’une belle structure, avec des tanins puissants et soyeux, tout en bouche. Excellent 2012, d’une belle robe profonde et soyeuse, aux notes de cassis, de pruneau et d’épices, racé et coloré, aux tanins riches et savoureux, tout en bouche, est un vin ferme et charpenté, de bonne garde. Le 2011 est intense, corsé, velouté, aux connotations subtiles de sous-bois et de truffe, aux tanins souples, un vin chaleureux. Le 2010 révèle un bouquet de notes épicées et poivrées, une belle ampleur en bouche, aux tanins denses, remarquable, d’une finale persistante comme le 2009, un vin de caractère, avec des senteurs subtiles de sous-bois et de truffe, déjà velouté mais qui demande un peu de temps pour dévoiler son réel potentiel.
Henry Gasparoux et Fils
Chemin de la Commanderie
33500 Libourne
Tél. : 05 57 51 21 67
Fax : 05 57 25 01 41
Email : contact@chateau-ferrand.com
www.chateau-ferrand.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château la GRÂCE DIEU LES MENUTS


Propriété familiale depuis 6 générations, qui s'étend sur 16 ha entre les croupes graveleuses de Pomerol et le plateau calcaire de Saint-Émilion. Le vignoble est composé à 70% de Merlot, 25% de Cabernet franc et 5% de Cabernet-Sauvignon, avec des parcelles plus que cinquantenaires. “Nous adaptons les techniques culturales à chaque parcelle, me précise Odile Audier, afin de produire des raisins représentatifs d'un cep de vigne dans un contexte donné en respectant un environnement et un objectif qualité. C'est pourquoi notre vin est l'expression d'une mosaïque de terroir : certains terroirs apportant structure et matière et d'autre rondeur, finesse et velouté. Les raisins sont cueillis manuellement et triés délicatement par une équipe de vendangeurs fidèles avant la merveilleuse alchimie de la vinification où se conjuguent tradition et évolution. Nos techniques de vinification s’adaptent à la typicité du millésime afin d'en préserver l'authenticité. Les vins sont élevés en barriques de chêne français durant environ 12 mois. Chaque année, un millésime unique, reflet de nos observations, réflexions, parfois doutes mais toujours témoignage de notre passion.”
Le Saint-Émilion GC 2012 associe couleur et structure, au nez complexe à dominante de fruits frais (cerise, groseille) et d’humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois. Excellent 2011, dense et puissant au nez comme en bouche, avec ses tanins savoureux, au nez de fruits mûrs (myrtille). Le 2010, coloré et très parfumé, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de fruits rouges et de réglisse, charnu, aux tanins bien soyeux mais bien riches (23 €).
Le Château Haut Troquart la Grace Dieu 2012, de couleur pourpre, avec des notes de fruits cuits et de fumé, soyeux et dense en bouche, un vin riche et harmonieux, se goûte particulièrement bien sur un filet de veau en croûte de cèpes ou un bœuf à l'aigre-doux.
Vignobles Pilotte-Audier Earl

Château La GRACE FONRAZADE


“Le Château connaît une deuxième vie depuis 2013, m’écrit François-Thomas. Cette propriété, si bien placée car elle se trouve à moins de 300 m d’un 1er Grand Cru Classé A, n’avait produit son dernier millésime que dans les années 1980 !
C’est donc l’histoire d'une renaissance. Nous avons acheté la maison principale fin 2010, et après une longue réflexion, la décision de refaire la totalité des bâtiments a été prise en 2013. Les nouveaux chais ultra-modernes répondent au niveau d’exigence qualitative et technique que nous souhaitons. Les vignobles n’ont pas été épargnés par cet engagement qualitatif car une phase de restructuration à 9 000 pieds/ha a débuté, dans un même temps. Nous veillons également à prendre grand soin des très vielles parcelles de la propriété dont certaines datent de 1938, celles-ci participent à l’assemblage du Saint Emilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade, 1er vin de la propriété. Les parcelles sont plantées sur 3 profils distincts : les sols marquées par la grave fine, les parcelles sur argilo-calcaire et enfin les sols sablo-argileux très riche en minerai de fer. Nous avons aussi fait le choix d’être en agriculture bio, dans le respect des sols et de la nature (les Saint Emilion seront AB dès le millesime 2013. Pour les Bordeaux se sera à partir du millésime 2016, actuellement en conversion).
La propriété compte maintenant environ 5 ha en Saint Emilion Grand Cru et 6 en Bordeaux ou Côtes de Castillon, ainsi que les parcelles de blanc car les vignes se trouvent sur la commune de Gardegan et Tourtirac. En effet, nous avons eu l'opportunité d’acquérir en 2013, pour compléter et enrichir notre gamme, les parcelles du Château de Gardegan sur la commune du même nom. Ces parcelles sont plantées sur un magnifique terroir en terrasses et en coteaux, et sont aussi actuellement en phase de restructuration au niveau des plantations ainsi que du palissage pour décupler le potentiel de ce terroir.”
Tous ces soins expliquent ce bien joli Saint-Émilion Grand Cru Château La Grâce Fonrazade 2012, d’une belle concentration d'arômes (cassis, épices...), ample, de belle charpente, de couleur pourpre, très bien élevé, de bonne garde, naturellement. 
Le Saint-Émilion Grand Cru Persevero du Château La Grâce Fonrazade 2012, pur Merlot, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, est un vin de bonne charpente, bien corsé.
Il y a aussi le Bordeaux Supérieur rouge Château Gardegan 2013, pur Merlot, coloré, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise et d’épices, à la fois intense et souple, de bouche ample, et ce séduisant Bordeaux rosé Château Gardegan 2013, 100% Merlot, de bouche franche et fruitée. Le Bordeaux blanc sec Château La Grâce Fonrazade 2013, 100% Sauvignon gris, se goûte également très bien, avec cette fraîcheur en bouche, florale et suave. à déboucher avec des calamars farcis ou un gratin de bulots et moules.
François-Thomas Bon

> Les précédentes éditions

Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013

 



Château LOIRAC


Château PIGANEAU


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château HAUT-MACÔ


Château FONBADET


Château ROUGEMONT


Château La ROSE- POURRET


Clos RENÉ


Château PLINCE


Château LUCHEY-HALDE


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château BÉCHEREAU


Château PONT Les MOINES


Château CLAUZET


Château de PIOTE


Château DESMIRAIL


Château La CROIX DAVIDS


Château PLANTIER ROSE


Château CORNEMPS


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Château SMITH-HAUT-LAFITTE


Château du HAUT MARAY


Château BELLES-GRAVES


Château Le CAILLOU


Clos TRIMOULET


Château PANCHILLE



DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE DE LA VALERIANE


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE GOURON


CHATEAU FABAS


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales