classement et millesimes
vins du siècle

VOTRE GIRONDE

boutiques Amour du Vin
Guide des Vins
 

Choisir son vin de Bordeaux sans se tromper

Edition du 18/01/2007
A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 LE CHATEAU DE MAUVES

Exceptionnel

Château de MAUVES

À Podensac, le Château de Mauves est devenu une référence, faisant bénéficier ses nombreux clients d’un remarquable rapport qualité-prix. La famille Bouche, héritière d’une longue tradition viticole, c’est une très belle histoire de passion, de ténacité et de convivialité.


LE VIGNOBLE Dans ce mot retenti toute une histoire, celle de la terre et des hommes qui l’ont façonné. L’histoire de ce Vignoble a commencé en 1817 avec Jean MAUVE, capitaine au long-court de la TESTE DE BUCHE, homme de passion pour la mer puis pour la terre. Il transmit à ses héritiers plus qu’un savoir, un Nom : de MAUVES. Ces vignes ont traversé le temps pour être achetées par la famille BOUCHE en 1965. Bernard et Marie-Thérèse, héritiers de quatre générations viticoles dans l’Oranais, restaurent le vignoble de Château de MAUVES, en transmettant leur passion à leurs fils, Dominique et Michel, qui agrandissent et modernisent cette exploitation de 29 hectares de GRAVES. Tous ces hommes de PASSION, ont contribué et contribuent chacun à leur façon à faire le Château de MAUVES. “Comment peut-on parler de son vin si ce n’est avec passion et humilité”. LES GRAVES Cette belle terre de grave qui, façonnée par la mer pendant des millénaires forme maintenant ce terroir unique, la seule appellation qui porte le nom des sols : Les GRAVES. L’exception du terroir des GRAVES se caractérise par une variété de cailloutis comprenant des quartz et quartzites ocres, blancs, rouges et rosés, des jaspes, silex et lydiennes.... savant mélange harmonieux et chatoyant. Réfléchissant parfaitement le rayonnement solaire, la grave redistribue progressivement la chaleur sur les grappes des vignes de Merlot, Cabernet Sémillon... et contribue ainsi à une meilleure maturation du raisin. Ce phénomène aide à produire des vins chaleureux et d’une saveur veloutée très caractéristique des vins de MAUVES. LE VIN Lorsque toutes ces conditions sont réunies : homme, passion, terroir, vigne, on peut commencer l’élaboration du vin. Par un matin de novembre glacial, dans un épais brouillard, quand toutes les feuilles ont quitté la vigne, un premier coup de sécateur est donné. Et là, seulement à ce moment bien précis, commence un long travail dans le vignoble. Après la taille, le temps du sécaillage (c’est la remise en été du palissage de la vigne) on forme, lève, rogne et protège notre vigne, les techniciens qualifiés nous conseillent et nous guident pour amener la récolte la plus saine possible à maturité. Puis quand septembre s’éveille annonçant l’automne, une dernière tâche nous attend, celle de l’aboutissement d’une année de travail : la VENDANGE. Chaque année est si différente, ce qui fait qu’aucun millésime n’est identique, et c’est tout l’intérêt de notre métier. Michel et Dominique Bouche sont toujours à la recherche d’un fruité qui fait la typicité des vins du Château de MAUVES. LA VINIFICATION Très suivie, elle utilise toutes les techniques modernes de la thermorégulation. La stabulation à froid est utilisée pour le rosé et le blanc, ce qui permet d’élaborer des vins très fruités. Pour le rouge, diverses fermentations plus ou moins longues sont appliquées en fonction de la qualité de maturation des raisins, toujours pour travailler le fruité. C’est d’ailleurs ce qui caractérise les vins du Château : les parfums, les arômes, la chaleur, la suavité et la convivialité.

   

LE CHATEAU DE MAUVES


Famille Bouche

33720 Podensac
Téléphone : 05 56 27 17 05
Télécopie : 05 56 27 24 19
Email : chateaudemauves@wanadoo.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudemauves

NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Château PERAYNE

Au sommet de son appellation. Un vignoble de 22 ha d’un seul tenant où le sympathique Henri Lüddecke pratique la protection raisonnée. Remarquable Bordeaux Supérieur 2003, félevé en fûts de chêne durant 12 mois (50% Merlot, 30% Cabernet franc, 20% Cabernet-Sauvignon), au nez concentré, dense, bien typé, aux tanins souples, bien élevé, complexe, tout en bouche et prometteur. Le 2002 a largement mérité sa médaille d’Argent aux Sélections Mondiales à Montréal, un vin équilibré et souple, charnu, avec des arômes fondus de sous-bois et de cassis, de bonne garde. La cuvée Traditionnelle est très réussie, de bouche ample et fruitée, avec des tanins fondus. Le Bordeaux blanc 2004 est bien sec et frais comme on les aime, tout en fruits, très réussi comme cet excellent Bordeaux rosé (80% Cabernet-Sauvignon et 20% Cabernet franc), l’un des meilleurs de la région, très agréable avec ce nez de rose fraîche et de petits fruits, alliant finesse et structure, très persistant au palais, qui convient parfaitement sur un soufflé comme sur une terrine de lièvre. Le Côtes-de-Bordeaux Saint-Macaire moelleux 2003, onctueux à souhait, avec ces saveurs subtiles où dominent les fruits mûrs et la brioche, est également très séduisant, le tout bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix.

Henri Lüddecke

33490 Saint-André-de-Bois
Téléphone :05 57 98 16 20
Télécopie :05 56 76 45 71
Email : chateau.perayne@wanadoo.fr
 

Clos LABARDE

Une place enviée dans le Classement. Le vignoble (4,6 ha) est planté à l’est de Saint-Émilion, sur un coteau argilo-calcaire. Les méthodes de culture sont à l’ancienne : on pratique le labour et on n’utilise pas de désherbant, les vendanges sont faites manuellement, les grappes sont triées sur tapis et éraflées, le chai a été rénové, parfaitement équipé pour pratiquer des cuvaisons longues contrôlées par thermorégulation. L’élevage dure de 18 à 22 mois dans des barriques de chêne dont 1/3 renouvelé chaque année. Beau Saint-Émilion GC 2002, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices...), associe puissance et finesse. Remarquable 2001, de couleur pourpre, est un vin très intense, tout en bouche, bien épicé comme il le faut, avec des notes de groseille et de cuir, et des tanins très équilibrés. Remarquable 2000, très parfumé (épices, réglisse...), riche et corsé, concentré, fermé, aux tanins fermes et ronds à la fois, très persistant en bouche. Excellent 99, ample et parfumé, aux connotations de petits fruits rouges mûrs, un vin corsé, ferme et persistant, de très bonne évolution. Remarquable rapport qualité-prix-typicité.

Jacques Bailly

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 43 39
Télécopie :05 57 74 40 26
 

Château DALEM

Vignoble de 14,5 ha planté sur un sol argilo-calcaire et un sous-sol de molasses du Fronsadais. Remarquable Fronsac 2003 (85% Merlot, 10% Cabernet franc, 5% Cabernet-Sauvignon), ample, riche en couleur comme en matière, légèrement épicé en bouche, très aromatique (fruits mûrs, fumé). Le 2002 est corsé mais fin, aux tanins puissants et mûrs à la fois. Goûtez le Château de la Huste.

Michel Rullier et Brigitte Rullier-Loussert

33141 Saillans
Téléphone :05 57 84 34 18
Télécopie :05 57 74 39 85
Email : chateau-dalem@wanadoo.fr
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
LE CHATEAU DE MAUVES

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Château PERAYNE
Clos LABARDE
Château DALEM
CHATEAU SAINT-AMAND

SAUTERNES : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr


A LIRE





 

CHATEAU SAINT-AMAND

Ce Cru Bourgeois appartient à la même famille depuis 2 siècles, mais il possède une histoire riche en passé archéologique. Amand était évêque à Bordeaux au Ve siècle; devenu "Saint", son nom fut donné à la propriété, et une chapelle lui fut dédiée au XIe siècle. L'histoire dit que pour protéger les gens du village, une fontaine "miraculeuse" fut installée et aurait provoqué plusieurs guérisons. La propriétaire, sympathique et passionnée, élève ce beau Sauternes, tout en bouquet, de belle robe, dense, aux connotations florales subtiles, de bouche profonde et persistante, très fin, associant puissance et distinction, de garde.

Anne-Marie Facchetti-Ricard

33210 Preignac
Téléphone :05 56 76 84 89
Télécopie :05 56 76 24 87
Email : chateausaintamand@vinsdusiecle.com
Site : chateausaintamand
Site personnel : www.chateausaintamand.com

A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT SAUTERNES
SAUTERNES

À Sauternes, l'équilibre géologique et climatique de la région en fait un milieu naturel idéal pour cette fascinante biologie qu'est le Botrytis cinerea. Les meilleurs sont une nouvelle fois dans notre Classement, dans une gamme importante, des vins rares dont les prix sont largement justifiés quand on connaît les efforts et la patience des propriétaires, et qui méritent d’être appréciés, chacun selon leur style, sur de nombreux mets, tout au long d’un repas.

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
YQUEM
COUTET (B)
SUDUIRAUT
DOISY-VÉDRINES (B)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FILHOT
CLIMENS (B)
CLOS HAUT-PEYRAGUEY
BASTOR-LAMONTAGNE
MALLE
LA TOUR BLANCHE

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CAILLOU (B))
HAUT-BOMMES
VILLEFRANCHE (B)
(SIGALAS-RABAUD*)
(BASTARD (B))
BROUSTET (B)
(DOISY-DUBROCA (B)*)
GRILLON (B)
(MOUNIC*)
(CLOS DADY)
CLOSIOT (B)
(LA GARENNE*)
(LES JUSTICES)
MONT-JOYE (B)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
HAUT-BERGERON*
(LAFAURIE-PEYRAGUEY)
LAMOTHE-DESPUJOLS*
SAINT-AMAND
D'ARCHE PUGNEAU
COY
MINGUETS
RABAUD-PROMIS
VALGUY
HAUT-CLAVERIE*
LAFON
SAHUC LÉSTOUR (B)
(SIMON*)
VEYRES

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(BÉCHEREAU-DE-RUAT*)
(LAVILLE*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance

SAUTERNES

(B) : Barsac
Catégorie A : Priorité à la puissance. Catégorie B : Priorité à l'élégance.
IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement) Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe.
* Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure.
(--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes. N.B. Tous ces vins ont droit à l'appellation Sauternes.
FILHOT : les vins en “gras” sont ceux qui montent en grade par rapport à leur Classement de 1855.
COUTET : les vins en “italique” sont ceux qui conservent la même place que leur Classement de 1855 (ou pratiquement). CAMERON : ces vins n’étaient pas présents dans le Classement de 1855 des Crus Classés.

© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

 ANNONCES

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 11/01/2007
Edition du 04/01/2007
Edition du 28/12/2006
Edition du 21/12/2006
Edition du 14/12/2006
Edition du 07/12/2006
Edition du 30/11/2006
Edition du 23/11/2006
Edition du 16/11/2006
Edition du 09/11/2006
Edition du 02/11/2006
Edition du 26/10/2006
Edition du 19/10/2006
Edition du 12/10/2006
Edition du 05/10/2006

 ANNONCES


Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - 94, rue Saint-Dominique - 75007 Paris - RCS Paris B 350 288 825
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber   - Correspondance : Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57. Fax. 05 56 65 50 92. e.mail : contact@millesimes.fr

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Certains textes sont © Editions Albin Michel/Dégustations Dussert. Les publi-rédactionnels et publicités réalisés par Millésimes appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos de Couverture et de reportages : Brigitte Dussert • Autres photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.