Le guide du Vin
Worldwide
guide vin

VOTRE GIRONDE

 

Top des vins de Bordeaux, bien acheter au meilleur prix

Edition du 15/01/2009

Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 CHATEAU DE MALLERET

Coup de cœur

Château de MALLERET

Bruno Vonderheyden, directeur d’exploitation, connaît parfaitement les lieux et le potentiel du vin. Il a suffisamment de recul, d’humilité, de savoir-faire,et c’est aussi un créateur et un visionnaire du vin : il sait qu’ici, tout est réuni pour produire un grand Médoc. Avec la complicité de Florence Deguillaume, il veut ressusciter l’âme des lieux et y révéler une nouvelle majesté, faisant de Malleret une entité d’excellence.


“À Malleret, ce qui m’a beaucoup séduit, précise Brunio Vonderheyden, c’est la grande diversité de terroirs : graves garonnaises, plateau graveleux-sablonneux, argilo-limoneux avec du calcaire par endroits. Ces trois types de terroirs totalement différents, nous amène à avoir des maturités différentes, des options à prendre chaque année. Cette diversité demande de s’adapter en permanence. Par exemple, pour le 2007, les vendangeurs ont fait l’objet de nombreux passages pour récolter les raisins à pleine maturité, passant d’un cépage à un autre. Les Petits-Verdots et les Cabernets-Sauvignons étaient superbes, cela va donner des vins bien typés, élégants et classiques. J’aime ce travail en contact avec les vignes, c’est ce qui fait le charme de notre métier, car il faut, en toute circonstance, savoir appréhender la situation et prendre rapidement la bonne décision. Cette vision précise des sols permet d’organiser des modes culturaux “sur mesure”, favorisant ainsi une gestion parcellaire qualitative. J’ai fait rehausser le palissage, ce qui permet d’augmenter la surface foliaire afin d’optimiser la maturation des raisins. Pour accueillir les vendanges 2007, nous avions une grande table de tri autour de laquelle s’affairaient une bonne douzaine de trieurs, pour ne sélectionner que le meilleur. Nous travaillons sur un conquet vibrant qui extrait les jus par vibration. Nous avons également installé la thermorégulation, qui nous permet une parfaite maîtrise des températures. Pour augmenter la qualité de nos vins, j’ai décidé de faire réduire de moitié la capacité des cuves inox. Je les surnomme mes cuves “camembert” car elles sont quasiment aussi hautes que larges. Une cuve de 160 hl me paraît être le volume idéal pour obtenir une bonne extraction d’arômes et une belle couleur. Je pratique des fermentations pré-fermentaires pendant 5 à 6 jours avant les fermentations alcooliques. Lorsque nous vendangeons des Cabernets-Sauvignons très mûrs, Château de Malleret est encore plus grand et démontre tout son potentiel. C’est ce qui est d’ailleurs arrivé en 2007, où ce cépage a très bien mûri, il faisait un temps extraordinaire en septembre et octobre et nous avons pris notre temps pour récolter. Nous avons deux ou trois pièces plantées en Cabernet-Sauvignon dont une, a été baptisée, autrefois, “catastrophe” car, lorsque les Cabernets qui y sont plantés sont très mûrs, ce lot apporte de la grandeur, une très grande élégance au vin. Château de Malleret est un vin réputé pour son élégance, sa puissance mais aussi sa souplesse et sa grande finesse, associées à un bon fruité. Je ne veux surtout pas d’un vin trop structuré, “body buldé”, cela ne m’intéresse pas. L’élevage en barriques s’effectue avec une proportion de 30 à 35% de bois neuf. Je ne cherche pas à trop boiser mes vins car cela “étouffe” les arômes de fruits. Je recherche l’équilibre, ce léger boisé apporte juste ce qu’il faut de souplesse tannique, les vins sont longs et distingués avec de légères notes vanillées. Tous les 15 jours, nous faisons du bâtonnage sur lies, barrique par barrique. J’opte pour 98% de barriques en chêne français (seulement 2% de chêne américain), et la durée d’élevage varie de 12 à 15 mois. En 2007, nous avons augmenté notre outil technique et n’avons pas lésiné sur les investissements. Nous avons aussi, volontairement baissé nos rendements, pour optimiser la qualité. Le résultat, c’est que Château de Malleret 2007 est supérieur au 2006, qui l’eut cru ! À partir de 2007, nous produisons confidentiellement aussi un Margaux Le Margaux de Malleret, seulement quelque 12 000 bouteilles. Le vin est issu de vignes plantées en limite de Malleret, sur la commune d’Arsac. C’est un vin que je trouve déjà très plein et velouté alors qu’il est encore en élevage. Nous sortons aussi un Rosé 2007, Le Rosé, de couleur très pâle aux arômes de fruits et de fleurs, très subtil et élégant.” Malleret 2003 est un vin qui séduit immédiatement par la grande élégance qu’il révèle. Belle robe rouge pourpre, tendant vers le grenat. Nez très riche aux arômes de fruits rouges mûrs. Belle richesse en bouche, bel équilibre entre finesse et concentration, tanins soyeux aux notes d’épices et d’humus. A déguster sur de l’agneau grillé, le gibier, les fromages.

   

CHATEAU DE MALLERET


Gérante : Mme Deguillaume

33290 Le Pian-Médoc
Téléphone : 05 56 35 05 36
Télécopie : 05 56 35 05 38
Email : contact@chateau-malleret.fr


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Château LA FLEUR GRANDS-LANDES

Vignoble de 12 ha (7,7 ha en Montagne). Ce Montagne-Saint-Émilion 2004, charnu, très parfumé, puissant et persistant en bouche, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, tout en charme, dense et coloré. Le 2003 est parfumé, tout en bouche, de très bonne évolution comme en atteste ce 97, aux connotations caractéristiques de fruits frais, de cannelle et d’humus, ample, un vin corsé, ferme et persistant en bouche, de très bonne évolution.

Vignobles Carrère
Lamarche RN 89
33910 Saint-Denis-de-Pile
Téléphone :05 57 24 31 75
Télécopie :05 57 24 30 17
Email : vignoble-carrere@wanadoo.fr
 

Château MELIN

Ici, l’âge moyen des vignes est de 35 ans, plantées sur sol sablo-graveleux (75% Merlot et 25% Cabernet franc). Excellent Saint-Émilion 2005, bien élevé en fûts de chêne, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges mûrs, avec une touche épicée, très harmonieux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche chaleureuse, de garde. Le 2004 est tout en bouche, fin et corsé à la fois, associant puissance et distinction, gras, bien charnu. Le 2003 est complexe et très harmonieux, aux notes fruitées (cassis) et épicées, dense, riche en matière, un vin souple et ferme à la fois.

Vincent Debacque
19, avenue du Port-du-Roy
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 42 93
Télécopie :05 57 25 96 54
 

Château VIEUX RIVALLON

Une réussite avec ce Saint-Émilion GC 2005, un vin de bouche dense et puissante, aux tanins bien fondus et harmonieux, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, de grande évolution. Le 2003 est charnu, épicé, de bouche puissante et souple, bien charpenté.

Scea Bouquey Rivallon

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 35 27
Télécopie :05 57 51 95 02
 

CHÂTEAU MACQUIN

Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettant de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@vinsdusiecle.com
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
CHATEAU DE MALLERET

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Château LA FLEUR GRANDS-LANDES
Château MELIN
Château VIEUX RIVALLON
CHÂTEAU MACQUIN

BORDEAUX-SUPERIEUR : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr



Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

A LIRE





 ANNONCES


A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR

BX SUP

Notre soutien à cette appellation des Bordeaux Supérieur est d'avoir réalisé le Classement de ses meilleurs crus, afin que tout le monde prenne au sérieux les efforts qualitatifs des propriétaires. Ici en effet, les progrès sont constants depuis vingt ans, et, loin de la démence des prix de certains autres “cuvées spéciales”, on savoure de nombreux vins remarquables pour leur rapport qualité-prix-plaisir. Ce qui compte, c’est d’apprécier ces vins
pour ce qu’ils sont, de très beaux vins à part entière, pour lesquels les propriétaires s’attachent à mener une politique qualitative exemplaire (rendements très sages, élevage...).
Accédez directement aux sites des meilleurs vins en cliquant sur leur nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BOSSUET
CRAIN
COMMANDERIE DE QUEYRET
LE GRAND VERDUS
GRANDE CHAPELLE
LAGRANGE LES TOURS
LAVILLE
LISENNES
PANCHILLE
PEYFAURES
SÉNAILHAC
THURON
LA VIEILLE TOUR
BRAN DE COMPOSTELLE*
PARENCHÈRE
PASCAUD
PIERRAIL*
PIOTE
BÉCHEREAU
GADRAS (BX)*
BELLEVUE-FAVEREAU
BOIS NOIR*
HAUT-CRUZEAU*
JOURDAN
(LAMOTHE VINCENT)
LESTRILLE CAPMARTIN
LES MARÉCHAUX (BX)
(THIEULEY)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOUTILLON
CANTEMERLE/MABILLE
CORNEMPS
DUCLA
GAYON
LUGAGNAC
MAISON NOBLE
PENIN
PERAYNE
PUYFROMAGE (CF)
VIEUX L'ESTAGE
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
BLANCHET
BONHOSTE
CHATAIGNERAIE
GABACHOT
GASSIES-GAUTEY (BX)
LAUBERTRIE (BX)
LAUDUC
MILLE SECOUSSES
RONDAILH*
BELLE GARDE
BERNADON (BX)*
BRAS D'ARGENT
FONTENILLES (BX)
FONTVIDAL (BX)
(LAJARRE)



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CANET (BX)*
CAZENOVE*
GALAND
LA GALANTE*
HAUT-BRANA
L'HERMITAGE
PICON
ROQUES-MAURIAC*
(TROCARD*)
VRAI CAILLOU
LA CAPELLE*
(DENIAS (BX)*)
GRAND-JEAN
(POMIROL (BX)*)
LA TUILERIE DU PUY*
(LA CADERIE*)
LA CHATAIGNIÈRE
(CROIX DE ROCHE*)
JEANTIEU (BX)*
LA MARÉCHALE
(MAUBATS*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FRANQUINOTTE (BX)
LE MAINE MARTIN
SIRON
VIEUX CARREFOUR*
FARIZEAU (BX)*
FRONTENAC*
CAVE DE GÉNISSAC*
HAUT-GUILLEBOT*
JAYLE (BX)
LE PORGE (BX)
UNION DE LUGON*
BOUCHET (BX)
(BRAGUE*)
HAUT-NADEAU
LASCAUX
(MIRAMBEAU-PAPIN*)
PRIEURÉ MARQUET*
(BOUSCAT*)
GRAND-MONTEIL
NOGUÈS*
(SAINT-SEURIN-DE-LEVIAC (BX)*)

TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(BOUILH*)
(PEYAU*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BRANDE BERGÈRE*
FAURES (BX)*
(L'ESCART*)
(MOULIN DE SERRÉ)

BX SUP

(BX) : Appellation Bordeaux (CF) Appellation Bordeaux-Côtes de Francs
Catégorie A : Priorité à la puissance. Catégorie B : Priorité à l'élégance.

IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement). Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe.
* Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure.
(--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes.
© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

Les meilleurs sites sur le Vin
Guide vin
Guide des vins
Guide des vins
Millesimes
Millesimes
Journal du Vin
Vinovox
Vins du siecle
Vins du siècle

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 08/01/2009
Edition du 01/01/2009
Edition du 25/12/2008
Edition du 18/12/2008
Edition du 11/12/2008
Edition du 04/12/2008
Edition du 27/11/2008
Edition du 20/11/2008
Edition du 13/11/2008
Edition du 06/11/2008
Edition du 30/10/2008
Edition du 23/10/2008
Edition du 16/10/2008
Edition du 09/10/2008
Edition du 02/10/2008
Edition du 25/09/2008
Edition du 18/09/2008
Edition du 11/09/2008
Edition du 04/09/2008
Edition du 28/08/2008
Edition du 21/08/2008
Edition du 14/08/2008
Edition du 07/08/2008
Edition du 31/07/2008
Edition du 24/07/2008
Edition du 17/07/2008
Edition du 10/07/2008
Edition du 03/07/2008
Edition du 26/06/2008
Edition du 19/06/2008
Edition du 12/06/2008
Edition du 05/06/2008
Edition du 29/05/2008
Edition du 22/05/2008
Edition du 15/05/2008
Edition du 08/05/2008
Edition du 01/05/2008
Edition du 24/04/2008
Edition du 17/04/2008
Edition du 10/04/2008
Edition du 03/04/2008
Edition du 27/03/2008
Edition du 20/03/2008
Edition du 13/03/2008
Edition du 06/03/2008
Edition du 28/02/2008
Edition du 21/02/2008
Edition du 14/02/2008
Edition du 07/02/2008
Edition du 31/01/2008
Edition du 24/01/2008
Edition du 17/01/2008
Edition du 10/01/2008
Edition du 03/01/2008
Edition du 27/12/2007
Edition du 20/12/2007
Edition du 13/12/2007
Edition du 06/12/2007
Edition du 29/11/2007
Edition du 22/11/2007
Edition du 15/11/2007
Edition du 08/11/2007
Edition du 01/11/2007
Edition du 25/10/2007
Edition du 18/10/2007
Edition du 11/10/2007
Edition du 04/10/2007
Edition du 27/09/2007
Edition du 20/09/2007
Edition du 13/09/2007
Edition du 06/09/2007
Edition du 30/08/2007
Edition du 23/08/2007
Edition du 16/08/2007
Edition du 09/08/2007
Edition du 02/08/2007
Edition du 26/07/2007
Edition du 19/07/2007
Edition du 12/07/2007
Edition du 05/07/2007

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html