Votre Gironde

Edition du 14/04/2015
 

CHATEAU DU MOULIN VIEUX, LA RÉFÉRENCE

Exceptionnel

Château du MOULIN VIEUX

Au cœur du vignoble des Côtes-de-Bourg, Jean-Pierre Gorphe, secondé par son fils Cédric, s’attache depuis longtemps à tirer la quintessence de son terroir en élevant des vins riches et parfumés, complexes et typés. De l’art de parvenir au sommet.


Voilà plus de deux siècles que l’arrière-grand-père de Jean-Pierre Gorphe acquit le Moulin Vieux, petit Clos de quatre hectares, qui s’appelait à l’époque Clos du Moulin Vieux et qui au fil des années est devenu Château du Moulin Vieux. Il doit son nom à un ancien moulin à vent qui se situe à l’emplacement des nouveaux chais et qui a disparu à la fin du XIXe siècle. La propriété s’étend sur 24 hectares à l’ouest de la commune de Tauriac sur l’un des meilleurs terroirs argilo-calcaire de l’appellation. Il est complanté de cépages nobles 55% Merlot, 40% de Cabernets Franc et Sauvignon et 5% de Malbec pour la Cuvée sélection. La vinification est faite selon la grande tradition du Bordelais, enrichie des techniques modernes (éraflage à 100%, macération très longue de 21 à 30 jours selon les millésimes, contrôle permanent des températures). La vendange est mécanisée depuis 1983 ce qui permet une sélection rigoureuse de la maturité et une rapidité de récolte. Évidemment cette politique qualitative porte ses fruits puisque le Château du Moulin Vieux s’impose comme un grand vin classique, coloré, charnu, charpenté, capiteux et souple à la fois, de belle garde. Millésime après millésime, tous ces efforts sont régulièrement récompensés par une multitude de médailles et distinctions au palmarès de grands concours français et internationaux. Une reconnaissance confirmée aussi par une fidèle clientèle qui sait profiter de l’excellent rapport qualité-prix de ces belles cuvées, notamment la cuvée Sélection (élevée 8 à 14 mois en barriques) et l’exceptionnel “Clos”, issu des meilleures parcelles (vieilles vignes de plus de 50 ans plantées pour 50% de Merlot, 30% de Cabernet-Sauvignon et 20% de Malbec, d’un rendement moyen de 25 hl/ha), très bien élevé en barriques. On comprend pourquoi le Château du Moulin Vieux a acquis cette notoriété, devenant l’une des grandes références du vignoble des Côtes-de-Bourg.
Qualité des millésimes 2012 : charpenté, au nez de fruits rouges surmûris (cerise, cassis), de bouche ample et corsée, légèrement épicé en finale, de robe grenat intense, tout en nuances.  2011 : jolie robe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d'humus, est charnu, généreux, épicé, avec de la matière, des tanins mûrs.  2010 : grand vin, tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche puissante, de belle évolution. 2009 : beau vin, mêlant puissance et distinction, très parfumé, tanins riches et veloutés, beau potentiel. 2008 : allie une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche, un vin avec beaucoup de structure, riche en couleur comme en arômes, avec ces notes de fruits noirs mûrs (groseille, mûre) et d’épices, prometteur. 2007 : de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de cassis et d’humus, un vin charnu, ferme et long en bouche, de bonne évolution. 2006 : coloré et typé, un beau millésime classique, qui développe des senteurs de fruits cuits et de sous-bois, une bouche veloutée et riche, un vin de garde.

   

CHATEAU DU MOULIN VIEUX, LA RÉFÉRENCE

Jean-Pierre et Cédric Gorphe

33710 Tauriac
Téléphone : 05 57 68 26 21
Télécopie : 05 57 68 29 75
Email : chateau.du.moulin.vieux@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAUTERNES ET LIQUOREUX
e_sauternes.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
YQUEM (Hors Classe)
RAYMOND-LAFON
(GUIRAUD)
DOISY-VEDRINES
LOUPIAC GAUDIET (Loupiac)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FILHOT
BASTOR-LAMONTAGNE
(CLIMENS (B))
HAUT-BERGERON
LA TOUR BLANCHE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Clos JEAN (Loupiac)*
CLOSIOT (B)
COUTET (B)
CAILLOU (B)*
CROS (Loupiac)
(PIADA)
SIGALAS-RABAUD
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ARCHE PUGNEAU
BEL AIR (Sainte-Croix-du-Mont)*
MALLE
LAMOTHE-DESPUJOLS
VALGUY
LAFON
ROUSSEAU



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LA GARENNE*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(ARROUCATS (Sainte-Croix-du-Mont))
(LA BOUADE)
(COY)
TRENQUINE

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château de la GRENIERE


L'origine du Château remonte au XVIIe siècle. Représentant la 4e génération de la famille, Jean Pierre Dubreuil conduit avec passion le vignoble de 15 ha, en digne héritier du labeur de ces ancêtres. Culture raisonnée, vendanges à maturité optimale, vinification traditionnelle. Coup de cœur pour son Lussac-Saint-Émilion cuvée de la Chartreuse 2011, une cuvée élevée en fûts de chêne, avec des notes de mûre et de griotte, riche en couleur, un vin alliant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux et très équilibré, tout en arômes et finesse en finale. Le 2010 est un vin dense, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec une bouche chaleureuse, de garde comme le 2009, où la complexité s’allie à la distinction, un vin savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, aux arômes de fruits rouges cuits. Quant au 2008, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre, de charpente à la fois puissante et souple, il est très représentatif des belles réussites de l’appellation dans ce millésime, et s’accorde avec un rôti de veau farci aux truffes. Goûtez le Château de la Grenière 2012, corsé et équilibré, parfumé (griotte, humus...), associant concentration aromatique, finesse des tanins en bouche. Excellent 2011, de belle structure, un vin ample et savoureux comme nous les aimons, avec des notes de mûre et d’humus, aux tanins souples, de bouche complexe et persistante. Le 2010, corsé, au nez de groseille et de cuir, de belle robe brillante, avec ces notes de framboise et de violette, aux tanins fermes et mûrs à la fois. Savoureux 2009, médaille d’Or au concours général Agricole Paris, savoureux, qui mêle une charpente réelle à une jolie rondeur en au palais.

Jean-Pierre Dubreuil

33570 Lussac
Téléphone :05 57 24 16 87
Télécopie :05 57 74 56 28
Email : earl.dubreuil@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaudelagreniere.fr

Vignobles Robin


Les Vignobles Robin regroupent des propriétés différentes : Le Château Rol Valentin : en juin 1994, Eric Prissette, ancien joueur de football professionnel, achète une “girondine” au cœur du vignoble de Saint-Émilion, une jolie maison entourée de vignes… Ce cru est rebaptisé Château Rol Valentin et s’agrandit pour compter 7,30 ha de vignes. En 2009, Nicolas et Alexandra Robin rachètent cette propriété. Très réussi, leur Saint-Émilion GC Château Rol Valentin 2012, marqué par ses vieilles vignes de Merlot (90%, le reste en Cabernet franc), avec des arômes de fruits rouges mûrs, de cannelle et de fumé, aux tanins équilibrés, c’est un vin bien corsé et de très bonne évolution. Le 2011, aux tanins mûrs mais tout aussi présents, dominé par le cuir, le cassis et la framboise, allie distinction et richesse, un vin savoureux, d’une belle finale. Le Clos Vieux Taillefer est, à l’origine, une parcelle de vigne achetée en 1875 par la famille Robin. En août 2008, Nicolas et Alexandra Robin la rachètent à leur grand-père Francis Robin. Présentée dans une très jolie bouteille persionnalisée, ce Pomerol Clos Vieux Taillefer 2012, pur Merlot, coloré, au nez subtil, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et de truffe, développe des tanins amples et mûrs, et une bouche étoffée, un vin tout en charme. Le Château de Laussac se situe sur Saint-Magne-de-Castillon et s’étend sur 28 ha de vignes. On y goûte ce Castillon Côtes de Bordeaux Château de Lansac cuvée Sacha 2012, de couleur rubis foncé, aux parfums de cassis et de poivron, de bouche corsée, un vin structuré, dense et ample. Le Castillon Côtes de Bordeaux Château de Lansac 2012, plus souple, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche.

Nicolas et Alexandra Robin
Lieu-dit Laussac
33350 Saint-Magne-de-Castillon
Téléphone :05 57 40 13 76
Email : contact@vignoblesrobin.com
Site personnel : www.vignoblesrobin.com

Château La ROSE SARRON


Au sommet. L’histoire viticole de cette propriété, datant du XIXe siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C’est actuellement Philippe Rochet aidé par ses deux enfants Damien et Anaïs qui veille à la pérennité du vignoble. Ce domaine s’étend sur 35 ha, dont 25 ha de Graves rouge (5 ha destinés à la production de la Cuvée Damien, élevé 12 mois en fûts de chêne) et 10 ha de Graves blanc dont 2 ha destinés à la production de la Cuvée Anaïs, vin vinifié et élevé 9 mois en fûts de chêne. Vous aimerez le Graves rouge cuvée Damien 2012, de couleur grenat profond, aux connotations de mûre, de sous-bois et de violette, volumineux aux papilles, qui mêle finesse et charpente, avec des tanins veloutés. Excellent Graves rouge 2012, de bonne bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits (cassis, groseille), riche et souple à la fois. Il y a également ce remarquable Graves blanc cuvée Anaïs 2013, suave, fin, avec des nuances de chèvrefeuille, de rose et de pomme, vraiment très réussi, d’une longue finale, un vin qui demande une cuisine raffinée, comme des escalopes de veau à la crème, par exemple. Beau 2012, délicat, d’une grande persistance aromatique, à la fois riche et fin, de bouche nuancée où se retrouvent la bruyère et les fruits mûrs, sec et gras à la fois. Joli Graves blanc 2013, de belle robe, rond mais d'une belle acidité, typé et aromatique, tout en vivacité, parfait sur une parillada de poissons.

Philippe Rochet

33210 Saint-Pierre-de-Mons
Téléphone :05 56 76 29 42
Télécopie :05 56 63 52 31
Email : contact@la-rose-sarron.com
Site personnel : www.la-rose-sarron.com

CHATEAU TOULOUZE


Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. Découvrez ce Graves de Vayres Grande cuvée 2009 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteille 18 mois après les vendanges, filtration douce), avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, d’excellente garde. Beau 2008, charpenté, bien charnu, avec des senteurs de prune et de groseille, gras, aux tanins savoureux, qui dégage en bouche des connotations de cerise noire et d’humus, de garde.

Jérôme et Alain Cailley
10/12, rue de la Ruade
33450 Saint-Sulpice-et-Cameyrac
Téléphone :05 56 30 85 47
Télécopie :05 56 30 87 29
Email : chateautoulouze@vinsdusiecle.com
Site : chateautoulouze
Site personnel : www.chateauxcailley.com


> Nos dégustations de la semaine

Château HOURBANON


Apparue officiellement en 1893, c’est en 1974, que Rémi Delayat racheta et réhabilita cette exploitation de 13 ha. Après sa disparition, son épouse Nicole, continua cette réhabilitation, toujours dans la quête de la qualité et du respect du terroir. C’est aujourd’hui Hugues, leur fils qui, depuis 1997, poursuit cette quête dans le respect de ces valeurs et de ces traditions, comme en attestent leurs pratiques culturales (forte densité de plantation, labours exclusifs des sols, lutte raisonnée, conversion Bio, vendanges manuelles et table de tri, maîtrise des rendements).
Ceci explique la qualité de ce Médoc 2011, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, très aromatique, d’une jolie concentration en bouche, avec des tanins savoureux, légèrement épicé au palais comme il se doit. Remarquable 2010, aux arômes de pruneau, de violette et de griotte fraîche, un vin vif, équilibré, avec des tanins fondus, élégant et complexe (un cadeau pour 12 e environ). Le 2009 a collectionné les récompenses (médailles d’Or au concours des Vignerons Indépendants, d’Argent au Mondial du vin, d’Argent au concours International de Bruxelles, de Bronze à l’International Wine Challenge), marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, de bouche ample, aux tanins fermes, alliant structure et fondu (10 €). Le 2008 est un bel exemple de la typicité des vins de ce domaine, un grand millésime classique du Médoc, de bouche puissante et dense, dégage des nuances de framboise, d’humus et de réglisse, une structure soutenue, un vin bien charnu, aux tanins mûrs mais riches, d’une finale complexe, de garde (11 €). Excellent 2007, médaille d’Or au concours des Vignerons Indépendants et d’Argent à ‘International Wine Challenge, dense et puissant au nez comme en bouche, avec ses tanins savoureux, au nez de fruits cuits (cassis, myrtille), d’une jolie finale délicatement épicée (9 €).
Hugues Delayat

Château HAUT BAILLY


On est au sommet avec ce Pessac-Léognan rouge 2011, remarquable, corsé, alliant souplesse et complexité aromatique, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille, de poivre et de cassis, puissant en bouche, d’excellente garde. Spendide 2009, d’une base tannique imposante, très typé, aux arômes de fruits rouges avec des notes fumées et réglissées, est un vin où élégance, équilibre des tanins et persistance sont en harmonie, de bouche ample et fondue, de garde, naturellement. le 2007 est toujours superbe aujourd’hui, séduisant, puissant, avec ce nez légèrement épicé, avec des tanins bien présents mais soyeux, coloré et parfumé, d’excellente évolution.
Il y a encore La Parde de Haut Bailly (51% Merlot, 41 % Cabernet-Sauvignon et 8% Cabernet franc, 15 % de barriques neuves). Le 2011, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes où dominent les fruits rouges et la violette, un très joli vin qui mêle finesse et charpente. Le 2009, parfumé, au nez complexe où dominent les fruits cuits, le poivre et les épices, harmonieux, un vin gras et ferme, classique de ce millésime. Pour mémoire, quand la Parde de Haut Bailly est crée en 1967, Haut Bailly est l’un des premiers domaines à produire un Second Vin, avec un élevage en barriques durant une période de 12 mois. Chaque année les proportions de cépages varient en fonction des choix d’assemblage et des sélections de lots faites pour le grand vin. Le 2007 (50% Cabernet-Sauvignon, 42% Merlot et 8 % Cabernet franc), de couleur rubis, est très équilibré, aux tanins bien fermes, au nez où dominent le cassis bien mûr et les sous-bois.

Robert G. Wilmers - Direction : Véronique Sanders

Château LAFON


Le Château ainsi qu’une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du Château d’Yquem. Vignoble de 11 ha.
Fidèle à lui-même, ce Sauternes 2012 est un vin savoureux, au bouquet fleuri, avec ces notes de noisette et de miel, alliant souplesse et structure, de bouche ample et veloutée, de belle couleur. Le 2011 est chaleureux, suave et complexe, où s’entremêlent les fruits et les fleurs fraîches (19 €). Beau 2010, médaille d’Argent Bordeaux 2011, puissant, tout en fruité et fraîcheur, est un vin fin et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de fruits macérés (18 €). Le 2009, médaille d’Or au concours de Lyon 2011, de jolie robe dorée intense, au nez où s’entremêlent des notes de miel et d’abricot, est tout en arômes, de bouche persistante et suave (18 €). Goûtez le Sauternes Château Nauton 2010, ample et délicat, avec ces connotations subtiles où s'allient les fruits blancs mûrs, le pain grillé et les fleurs fraîches.

Earl Fauthoux

> Les précédentes éditions

Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012

 



Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château DESMIRAIL


Château de LAUBERTRIE


Château VIEUX RIVALLON


Château CERTAN de MAY de CERTAN


Château Les GRAVES


Château La GALIANE


Château de COUDOT


Château ORISSE du CASSE


Château BASTOR LAMONTAGNE


Château LAFON


Château de PIOTE


Château BELLE GARDE


Château La PEYRE


Château La MARZELLE


Château PLINCE


Clos LABARDE



DOMAINE DE L'AMAUVE


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE TROTEREAU


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE GOURON


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE ALAIN VIGNOT


SCEA CHATEAU CAILLIVET


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


HENRY NATTER


CEDRIC CHIGNARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales