classement et millesimes
vins du siècle

VOTRE GIRONDE

boutiques Amour du Vin
Guide des Vins
 

Classement des vins de Bordeaux, Guide du vin de Bordeaux

Edition du 14/02/2008
Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 CHATEAU LA MARZELLE

Exceptionnel

Château la MARZELLE

Propriétaires depuis 1998, Jean-Jacques et Jacqueline Sioen, un couple de Belges, grands industriels du textile et grands amateurs de vin, ont eu un vrai coup de cœur pour Château La Marzelle. Ils se sont donnés les moyens pour laisser s’exprimer au mieux le terroir de ce cru, confiant sa gestion à Philippe Genevey, qui s’attache à élever de grands vins typés où l’élégance prédomine.


“Tout le vignoble, les chais, hangars viticoles, maisons... tout a été entièrement restructuré, précise le gérant, Philippe Genevey. Nous disposons d’une magnifique salle de réception et de dégustation, tout a été mis en œuvre pour donner un nouvel essor à La Marzelle. Il ne s’agissait pas uniquement de travaux d’apparât, nous nous sommes appliqués à effectuer un travail de fond à la vigne. Nous avons commencé par installer d’importants drainages, remodelé les fossés, augmenté l’espace foliaire en repalissant les vignes car avant ce n’était pas la préoccupation des anciens propriétaires qui vendangeaient à la machine. Nous avons banni tout cela, et cela se ressent dans le vin. Nous retrouvons maintenant à la dégustation beaucoup d'élégance dans les vins, avec notamment des arômes de fruits bien cernés et francs. Nous nous améliorons progressivement et cela est perceptible par les bons palais, ce qui est la meilleure des récompenses. Nous ne voulons pas faire un vin d’extrait ou super concentré, La Marzelle, c’est un vin d’élégance, et c’est pourquoi ce travail de précision est indispensable. Nos efforts à la vigne sont énormes et, grâce à notre chef de culture, Jean-Pierre Desmoulin, très consciencieux, les rendements sont limités, la lutte est raisonnée pour rentrer le plus joli raisin avec des dates de maturité très choisies. Nous avons un terroir atypique car ici, on est tout proche de Pomerol et notre Saint-Émilion s’apparente plus à un Pomerol, quant à la rondeur, la finesse, le soyeux, le velouté, c’est flagrant et on veut absolument laisser ce terroir s’exprimer pour produire des vins vrais, honnêtes. Julien Ditté, Maître de Chai, adapte chaque année les techniques de vinification à la typicité du millésime, les vins sont élaborés sans aucun artifice, ils traduisent par leur élégance et leur subtilité, la plus authentique expression du terroir. Nous privilégions les longues cuvaisons, le pigeage, tous les vins sont élevés en barriques de haute futaie durant 9 à 10 mois pour conserver toute la fraîcheur des arômes et de 12 à 18 mois pour les vins issus de vieilles vignes, de structure plus complexe. Les propriétaires suivent de près les progrès réalisés et nous encouragent à persévérer dans cette voie d’optimisation qualitative. Nous travaillons aussi à installer notre notoriété, car c’est grâce à elle que le vin est respecté, c’est pourquoi nous devons conquérir les cœurs et les marchés. C’est un travail de longue haleine, notre ambition est d’améliorer tous les paramètres pour produire des vins irréprochables. Nous sommes très précis à chaque étape, de la culture à la vinification. Par exemple, nous venons de mettre en place une réception de vendange qui exclut les pompes à vendanges pour respecter au mieux le raisin, nous sommes partisans de faire le moins de soutirages possibles, on procède par gravité plutôt que par pompage, toutes nos opérations ne sont pas systématiques mais sont guidées par le respect du raisin et donc du vin.”

   

CHATEAU LA MARZELLE


M. et Mme Sioen

33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 55 10 55
Télécopie : 05 57 55 10 56
Email : chateau.lamarzelle@wanadoo.fr


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Château SAINT- VALÉRY

Un excellent Saint-Émilion GC 2005, tout en finesse aromatique (cassis confit, humus...), de robe intense, aux tanins riches et soyeux, qui allie structure et finesse, prometteur. Le 2003, de couleur intense, est très charpenté, très élégant, aux tanins denses, tout en bouche, avec des notes très nettes de mûre et de cuir.

Gfa Perey-Chevreuil Moquet
à Saint-Sulpice-de-Faleyrens
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 41 14
Télécopie :05 57 74 41 14
Email : f.moquet@wanadoo.fr
 

Château BOSSUET

Au sommet. Un superbe Bordeaux Supérieur rouge 2004 (65% Merlot, 17,5% Cabernet franc, 17,5% Cabernet-Sauvignon), de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), aux tanins très équilibrés. Son 2003 est de belle robe soutenue, aux tanins riches, aux connotations caractéristiques de fruits frais et de sous-bois, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche. Goûtez le Blanc Château Pâquerette, au nez subtil dominé par les fleurs fraîches et les petits fruits secs, suave en bouche, tout en persistance aromatique. Même propriétaire que le Pomerol Château Lafleur du Roy.

Dubost et fils

33500 Catusseau
Téléphone :05 57 51 74 57
Télécopie :05 57 25 99 95
Email : sarl.dubost.l@wanadoo.fr
 

Château VIEUX-POURRET

Vignoble de 4,24 ha. Particulièrement apprécié ce Saint-Émilion GC 2004, issu d’un sol de glacis sableux, au nez de fruits rouges et d’épices, d’une complexité certaine, avec des tanins veloutés,de bouche mûre et fine à la fois, de très bonne garde. Le 2003, de couleur pourpre, corsé, savoureux, aux tanins riches, au nez complexe (cuir, truffe), allie rondeur et charpente. Le 2002, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de cerise noire, est charpenté, d’une bonne longueur en bouche, ample. Le 2001 est remarquable, où la finesse prédomine, avec ces notes caractéristiques de cuir et de fruits légèrement confits, aux tanins soyeux, structuré.

Mme Richert-Boutet

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 68 17
Télécopie :05 57 24 63 27
 

CHÂTEAU MAZÉRIS-BELLEVUE

En 1848, Jacques Bussier a créé le domaine de Mazeris-Bellevue en réunissant diverses parties du vieux Mazeris, réputé de tous les temps par la production de vins délicats. Il est devenu une propriété modèle où sont mis à profit tous les progrès viticoles et vinicoles et a obtenu, en 1889, la Grande Médaille d'Or du Ministre de l'Agriculture dans le concours entre les propriétés les mieux cultivées de l'arrondissement de Libourne. L'actuel propriétaire, Jacques Bussier (4e génération et porte le même prénom) conduit avec passion les 11 ha de vignes. Il continue la tradition familiale tout en adoptant des méthodes de cultures modernes (désherbage par brûlage, apport d'engrais organiques par enherbement). Les vendanges sont manuelles, la vinification traditionnelle à l'ancienne en cuves ciment closes. Les cuvaisons sont longues (4 semaines). Les vins sont ensuite élevés en cuves ciment souterraine et en barriques de chêne anciennes. Le vin du Château Mazeris-Bellevue est coloré, charnu et tonique. Ce vin a un très long vieillissement. L'intégralité de la production est mise en bouteilles au château. En visite à la propriété, vous pouvez jouir de la vue d'un des plus beaux panorama qu'on puisse trouver sur les bords si pittoresques de la Dordogne et déguster un vieux millésime. Goûtez ce remarquable vin de couleur rubis, très bien élevé, très équilibré, aux tanins fermes, au nez où dominent les fruits mûrs et les sous-bois, de garde.

Jacques et Diane Bussier

33126 Saint-Michel-de-Fronsac
Téléphone :05 57 24 98 19
Télécopie :02 57 24 90 32
Email : chateaumazerisbellevue@vinsdusiecle.com
Site : chateaumazerisbellevue
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
CHATEAU LA MARZELLE

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Château SAINT- VALÉRY
Château BOSSUET
Château VIEUX-POURRET
CHÂTEAU MAZÉRIS-BELLEVUE

POMEROL : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr



Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

A LIRE





 ANNONCES


A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT POMEROL
POMEROL

À l’exception de certaines cuvées surconcentrées qui dénaturent la spécificité de l’appellation, on savoure ici de grands vins racés, très typés par le Merlot qui se plaît à merveille dans ces territoires diversifiés, qui bénéficient d’un rapport qualité-prix justifié, en compagnie d’hommes et de femmes passionnés et chaleureux.

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PETRUS
LA FLEUR PETRUS
TROTANOY
(VIEUX CHÂTEAU CERTAN)
CERTAN MARZELLE
LA CROIX
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CERTAN DE MAY DE CERTAN
HOSANNA
BEAUREGARD
LA TOUR A POMEROL

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BELLEGRAVE*
LE CAILLOU*
CLOS RENÉ
LA CROIX-TOULIFAUT*
(ENCLOS-HAUT-MAZEYRES)
HAUT-FERRAND
CANON-CHAIGNEAU (LP)*
GRAND-ORMEAU (LP)*
MARCHESSEAU (LP)*
MOINES (LP)
MONCETS (LP)*
SAINTE-MARIE*
TAILLEFER
TOUR ROBERT*
BELLES-GRAVES (LP)*
BOURSEAU (LP)*
(FRANC-MAILLET)
(GARRAUD)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA FLEUR DU ROY
MAZEYRES
PLINCE
BOURGNEUF-VAYRON
BROUARD (LP)
LA CABANNE*
CLOS DU PÈLERIN*
(LA-CROIX-SAINT-ANDRÉ (LP))
MOULIN DE SALES (LP)
MOULINET*
(LA POINTE)
RÊVE D'OR*
VALOIS
VIAUD (LP)*
BÉCHEREAU (LP)
BOIS DE LABORDE (LP)
RATOUIN
DE SALES
ROQUEBRUNE (LP)
SIAURAC (LP)*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
L'ÉVECHÉ (LP)
(LABORDE (LP)*)
(TOURNEFEUILLE) (LP)*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(HAUT-SURGET (LP)*)
MAINE-CHAIGNEAU (LP)*
(LA MARÉCHAUDE (LP))

POMEROL

IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement) Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe.
Catégorie A : Priorité à la puissance. Grands vins colorés, concentrés, de garde (15 ans et plus), gras, tanniques, qui n'acquièrent leur finesse, leur souplesse, que dans le temps.
Catégorie B : Priorité à l'élégance. Grands vins très aromatiques, fins, plus fondus, qui se savourent plus facilement au bout de 10 ans, mais tiennent aussi la distance. (LP) : Lalande-de-Pomerol
* Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure. (--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes.
© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 07/02/2008
Edition du 31/01/2008
Edition du 24/01/2008
Edition du 17/01/2008
Edition du 10/01/2008
Edition du 03/01/2008
Edition du 27/12/2007
Edition du 20/12/2007
Edition du 13/12/2007
Edition du 06/12/2007
Edition du 29/11/2007
Edition du 22/11/2007
Edition du 15/11/2007
Edition du 08/11/2007
Edition du 01/11/2007
Edition du 25/10/2007
Edition du 18/10/2007
Edition du 11/10/2007
Edition du 04/10/2007
Edition du 27/09/2007
Edition du 20/09/2007
Edition du 13/09/2007
Edition du 06/09/2007
Edition du 30/08/2007
Edition du 23/08/2007
Edition du 16/08/2007
Edition du 09/08/2007
Edition du 02/08/2007
Edition du 26/07/2007
Edition du 19/07/2007
Edition du 12/07/2007
Edition du 05/07/2007
Edition du 28/06/2007
Edition du 21/06/2007
Edition du 14/06/2007
Edition du 07/06/2007
Edition du 31/05/2007
Edition du 24/05/2007
Edition du 17/05/2007
Edition du 10/05/2007
Edition du 03/05/2007
Edition du 26/04/2007
Edition du 19/04/2007
Edition du 12/04/2007
Edition du 05/04/2007
Edition du 29/03/2007
Edition du 22/03/2007
Edition du 15/03/2007
Edition du 08/03/2007
Edition du 01/03/2007
Edition du 22/02/2007
Edition du 15/02/2007
Edition du 08/02/2007
Edition du 01/02/2007
Edition du 25/01/2007
Edition du 18/01/2007
Edition du 11/01/2007
Edition du 04/01/2007
Edition du 28/12/2006
Edition du 21/12/2006
Edition du 14/12/2006
Edition du 07/12/2006
Edition du 30/11/2006
Edition du 23/11/2006
Edition du 16/11/2006
Edition du 09/11/2006
Edition du 02/11/2006
Edition du 26/10/2006
Edition du 19/10/2006
Edition du 12/10/2006
Edition du 05/10/2006

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html